Mes créations

Cosmos



N'est-ce pas plutôt l'oeuvre des métamorphoses du souffle cosmique.


YUAN MEI, XVIIIè siècle



Le poème est une peinture invisible. La peinture est un poème visible.


GUOXI, XIè  siècle



Une empreinte imprimée par le cœur.


GUO RUOXU, Xiè siècle.



 En peinture, c'est la qualité simple-noble qui mérite d'être le plus hautement prisée. 

 Quand la simplicité se fait subtile, toute poussière vulgaire sera lavée.

 Seule subsistera une solitude sublime.


YUNGE, XIIIè siècle.


Terre de lumière

De feu ... et d'eau.